Arrangements :

S.Scotto

 

 

 

Paroles et musique : Sébastien Scotto

On se veut fort du temps
En brandissant des armes
On laisse couler le sang
On laisse sombrer nos larmes

On se veut fort de ça
On se veut fort de tout
On laisse trainer nos pas
On laisse couler la boue

On vide nos consciences
Aux jeux du cirque dans un bocal
S’ensuit la décadence
Devant ce vide sidéral

Le jeu est une farce
Un simple simulacre
Une soupe à la grimace
Un vrai jeu de massacre

On laisse nos mensonges
Nous dire la vérité
On simule autant de songes
Qu’on ne pourrait en rêver…

On fait semblant d’entendre
Mais on n’écoute pas
On ne fait que prétendre
Sans vraiment être là

 

 

On s’invente une vie
Devant son écran
De troubles en accalmies
De rires en faux-semblants

On laisse nos mensonges
Nous dire la vérité
On simule autant de songes
Qu’on ne pourrait en rêver…

On se veut fort du temps
Sans se soucier des drames
On plie sous le vent
On s’endort dans le vacarme

On rêve d’un pays
Aux mains sages d’une femme
On rêve que la Libye
Renaisse de ses flammes

On décime des espèces
Comme on brûle la verdure
Certains mêmes les dépècent
Pour un trésor de raclures

Ce monde est une farce
Un pauvre canular
On y laisse une trace
Pour enfouir nos cauchemars

 

 

 

P'tits solos guitare :

Philippe "Lips" Agator

Guitares, basse, batterie, chant et choeurs :

Sébastien Scotto

 

 

 

 

 

 

On laisse leurs mensonges
Nous dire la vérité
On vide tous nos songes
De toute réalité…

On se veut dur toujours
On se veut fort pour ça...
On laisse filer l’amour 
On laisse traîner le pas 

Le soleil nous envahit 
De sa lumière printanière
Les oiseaux sont partis 
C’est le monde à l’envers