Arrangements : S. Scotto / Arrangements claviers : R. Perdriau

Guitares, basse, batterie : S. Scotto

Solos Guitare : Philippe "Lips" Agator

Claviers : Richard Perdriau

 
 

 

 

 

 

Paroles et musique : S. Scotto

 

Elle a terrassé le dragon juste hier
Elle a laissé ses flammes loin derrière
Elle veut penser hors de la boîte,
Éviter les portes étroites
De son esprit maladif et fécond

Elle en veut aux diables bien assis à présent,
Bien loin du monde, elle change tout dans l’instant,
Elle danse devant des miroirs, frôle l’infini sans y croire
Elle met le doute en suspens

Elle vole aux paradis des songes
Elle contrôle le mal qui la ronge
Elle est libre, Elle est libre…

Elle croise des bars qui l’entrainent vers le fond
Des yeux livides d’alcool, de démons
Elle frôle des dieux sans les croire, effleure l’amour sans le savoir
A petites gorgées, elle boit tous ces cons.

Elle vole aux paradis des songes
Elle contrôle les êtres et leurs mensonges
Elle est libre, Elle est libre…

 

 

Elle gomme les regards fourchus de Satans,
Brosse le portrait d’un saint sous calmants
Dessine ces yeux sous ses hanches,
Décolore le fruit de la branche.
A coups de pinceaux, elle revit en créant.

Elle fuit les nouveaux charniers sur France-info,
Les seins postiches et tous ses faux textos.
Elle frôle le néant sans le voir, caresse des lueurs dans le noir.
Elle oublie le monde en rêvant…

Elle vole autour de tous ces anges
Elle s’envole pour chanter ses louanges
Elle est libre, Elle est libre…

 

 

12/01/11